Qui suis-je...

Quand tu t'adresseras à moi, tu m'appelleras Madame ou Miss Eva.

Capricieuse et joueuse... Je suis une grande séductrice...

Manipulatrice, j'aime faire craquer tous les hommes. Aussi bien les petits losers dans ton genre, que les autres qu'on appelle Alpha.

 

Voir les hommes succomber, les mener par le bout du nez, qu'importe leur nature in fine, c'est un défi pour moi à relever. Les charmer pour en abuser. Les utiliser et les jeter quand je n'en ai plus l'utilité 
 

Une garce assumée

De nature plutôt timide et effacée lorsque j'étais petite, c'est vers l'adolescence que je me suis affirmée.
Je ne le cache pas, j'ai fait parti de ces enfants brimés par ses camarades à l'école, jusqu'à ce que la chenille sorte de son cocon pour se transformer en papillon.
 
Les garçons me voyant d'un nouvel oeil, la done a forcément changé, m'attirant par la même occasion, la jalousie féminine me faisant presque regretter les railleries de la gente masculine.
C'est au lycée que j'en ai eu assez, un beau jour dans un couloir, avant d'entrer en cours, une insulte lancée, des rires qui ont fusé,  je me suis  avancée et j'ai giflé ma "camarade" mettant à partir de là, un point final à toutes ces chicanes. Me faisant découvrir par la même occasion, le sentiment grisant et le pouvoir de la domination.
 

Dominatrice... Faire de toi mon jouet juste pour m'en amuser

Comme beaucoup, j'ai découvert et approfondi mon ascendant dominant en couple. Mon partenaire de l'époque étant fétichiste et bi passif, nous avons donc découvert et expérimenté ensemble, quelques pratiques.
 
Une domination à préférence physique, encore à ce stade, en déficience mentale.
Entendons nous... Encore trop gentille, je me suis retrouvée abusée, blessée, trompée, ce qui m'a profondément changé. 
Éduquée? Sans doute. A partir de ce moment là, les hommes n'ont été pour moi qu'objet. J'ai papillonné, collectionné. Attirer pour rejeter.
 
Séduire pour détruire...

Moneymiss, pour satisfaire mes caprices...

Consciente de mon pouvoir sur les hommes, j'en ai usé et abusé.
 
Sous mes airs de parfaite mère au foyer, il m'était facile de les embobiner. Nul de pouvait se douter qu'une prédatrice perverse s'y cachait. 
Jusqu'au jour où, un collègue de travail munificent, malgré le fait que je le repoussais, m'a finalement avoué, être un soumis moneyslave. 
Il m'a révélé ses vices et son souhait, celui d'être exploité. J'ai alors découvert grâce à lui, la moneyslavery.
Cette relation m'a réconcilié avec les hommes et après 2 ans de complicité, je lui ai rendu sa liberté, l'incitant à s'envoler vers une relation amoureuse qu'il venait de rencontrer et aujourd'hui j'en suis très fière car il est marié.

 

T'exploiter pour mes plaisirs, t'asservir à mes désirs...

Soucieux de mon bien être, il m'a fait promettre de continuer à m'épanouir et à en profiter, allant jusqu'à même me proposer quelques CV qu'il avait déniché. 
 
Préférant faire une pause, c'est seulement 1 an après, en 2014, que sur la toile Miss Eva est née.
Un nouvel univers s'est offert à moi et c'est naturellement que j'ai fait ma place parmi les plus grandes Moneymiss et Dominatrices avec un penchant nettement plus poussé pour le fétichisme des pieds.
Mes bijoux sont un atout. A hauteur de celui qui me vénère, une fois le genou plié. J'aime donc les choyer et m'employer à te faire rêver, fantasmer, frustrer.
 
Je le confesse, c'est mon péché...

Loyauté et fidélité seront récompensées

Aujourd'hui je n'ai donc plus rien à prouver et c'est auprès de mes fidèles et adorateurs dévoués que j'aime assouvir, avec confiance, ma supériorité en toute sincérité.
Car avant toute considération, que tu sois moneyslave ou non, dévotion et privation. Voilà 2 mots clés qu'on ne peut dissocier. Si tu espères un jour te retrouver à mes pieds, c'est à cela qu'il faudra t'atteler. 
Parce que c'est avec bienveillance et fermeté que j'entretiens chacune de mes relations, mes soumis veillent à mon confort avant même de me divertir. Anticipant mes envies et mes moindres désirs car le plus important pour eux est de me voir sourire.



 

Contrôler et abuser

Mais qu'on se le dise, je déteste la vulgarité, donc adepte des insultes passe ton chemin.
 
Je préfère te faire succomber avec le sourire. Je préfère que ce soit mon rire qui vienne te hanter.

Je suis Miss Eva. Et mon plaisir est de te voir faiblir...

 



 

  • White Twitter Icon
  • Snapchat - Cercle blanc
  • Blanc Amazon Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now